Comment réduire la vitesse des véhicules dans un parking privé ?

ralentisseur

Certains automobilistes n’ont aucune idée des accidents qui peuvent avoir cours dans un parking. Pourtant, ils y en a beaucoup. C’est justement pour les éviter qu’il est indispensable de réduire la vitesse des véhicules qui circulent dans ce genre d’endroit. Heureusement, il existe plusieurs moyens d’inciter les conducteurs à ne pas rouler trop vite.

Pourquoi réduire la vitesse dans un parking ?

Le parking est un endroit spécialement conçu pour accueillir des voitures à l’arrêt. Cependant, les conducteurs doivent, parfois, chercher longtemps avant de trouver une place. C’est alors qu’ils se mettent à rouler de plus en plus vite.

La vitesse des voitures dans une aire de parking ne devrait jamais excéder les 10 km/h. Pourtant, certains automobilistes arrivent à atteindre les 30, voire 40 km/h lorsque la voie est dégagée. Mais à une telle vitesse, le moindre petit incident pourrait avoir des conséquences désastreuses. En effet, il ne faut pas oublier que les piétons ont, aussi, le droit de circuler librement dans un parking, et les voitures qui roulent trop vite pourraient ne pas les apercevoir.

Mais malgré l’évidence du danger, nombreux sont les automobilistes qui décident, tout simplement, d’ignorer les limitations de vitesse. Face à des individus de ce genre, les propriétaires de parking privé doivent, souvent, prendre des mesures drastiques. Ils doivent, alors, recourir à des dispositifs de ralentissement. Un ralentisseur peut, par exemple, se révéler très efficace dans la mesure où les automobilistes devront réduire considérablement leur vitesse s’ils souhaitent le franchir. S’ils décident tout de même de rouler dessus à vive allure, leur véhicule va, très certainement, prendre un sacré coup.

Faire installer des ralentisseurs

Les ralentisseurs sont des dispositifs qui peuvent se révéler indispensables dans un parking. Ils prennent, généralement, la forme d’une petite bosse qui couvre toute la largeur de la chaussée. Plus la bosse est haute, et plus les conducteurs devront rouler lentement. En général, les dos d’âne de parking ne doivent pas être passés à plus de 5 km/h. Au-delà, les amortisseurs et les trains du véhicule seront sûrement endommagés.

Les ralentisseurs doivent, toujours, avoir des couleurs très voyantes pour que les automobilistes puissent les apercevoir facilement. C’est pour cette raison qu’ils sont, généralement, striés de jaune ou de blanc. Dans certains cas, les dos d’âne sont sertis de flèches indiquant le sens de la bosse.

Comme les équipements de sécurité dans un parking ou un entrepôt peuvent faire de très gros dégâts, ils doivent être visibles, même durant la nuit. L’idéal serait, donc, de peindre les ralentisseurs avec de la peinture photoluminescente ou réfléchissante.

Mettre des signalisations de ralentissement

Les signalisations de ralentissement sont loin d’être aussi efficaces que les ralentisseurs, mais elles sont tout aussi indispensables. Il s’agit d’une sorte de mise en garde pour les conducteurs qui n’arrivent pas à s’en tenir aux limitations. En effet, les casses dues au non-respect des réglementations ne sont pas couvertes par l’assurance. Si le conducteur a été informé de la limitation de vitesse, mais qu’il décide tout de même de n’en faire qu’à sa tête, le parking ne peut être tenu pour responsable des éventuels incidents qui pourraient lui arriver.